La FOPAC SK veut restructurer ses organisations paysannes par filière.

Articles

La fédération des Organisations des producteurs Agricoles du Congo au Sud-Kivu FOPAC SK compte créer un cadre de concertation entre ses organisations paysannes ainsi que les structurer par filière. C’est l’une des activités que les responsables des OP de la FOPAC SK viennent de formuler au cours d’un conseil élargi avec son partenaire SOS FAIM ce mardi 27 mars 2018 à l’hôtel Beau-Lieu en commune d’Ibanda.

Parmi d’autres activités à mener on peut citer :

  • Le plaidoyer
  • La mobilisation des fonds et PTF
  • Formation des formateurs
  • Renforcement des capacités sur les questions transversales, techniques et sur la gouvernance
  • Favoriser l’auto prise en charge par les OP
  • Mise en place d’un cadre de concertation inter OP
  • Planification participative des activités
  • Renforcer l’éducation financière
  • Elaboration des mécanismes de communication

Cette séance qui a été ouvert officiellement par le PCA de la FOPAC SK a permis aux différents responsables des OP à définir des orientations sur les services fournis  aux membres de la FOPAC SK parmi eux on peut noter les différents axes d’améliorations telles que :

  • Renforcer la bonne gouvernance des organes
  • Revisiter le plan stratégique de la FOPAC SK
  • Renforcer la communication entre les OP
  • Renforcer les visites d’échanges entre OP
  • Encourager les réunions élargies
  • Capacitation de l’équipe en gestion

Cette séance a connu la participation de membres du conseil d’administration de la FOPAC SK ainsi que de la chargée de suivi des activités de SOS FAIM Luxembourg sous la modération du coordonnateur du service national des coopératives et organisations paysannes SNCOOP en sigle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *